Deuil et bouleversements intérieurs

Le deuil déstabilise, efface tous nos repères. L’incompréhension s’installe… Près de 6 mois après le décès, on pense aller un peu mieux et puis subitement tout semble s’écrouler de nouveau, on sent monter en nous une violente envie de pleurer, d’abandonner… la peine semble encore plus grande aujourd’hui… Lorsque vous Lire l'article…

A propos de la douleur…

… Choisir d’accompagner le deuil et la fin de vie ne nous met pas à distance de la douleur lors de la perte d’un proche. Elle est bien là, cette douleur, sourde, étouffante. Laissant entendre les jours pesants à venir, les changements compliqués qui se dessinent à l’horizon.Cette bougie qui m’accompagne Lire l'article…